Qualité de l’eau de notre village

Vous trouvez ci-dessous une information sur la qualité de l’eau dans notre village et ceux alentours. Nous sommes sur le même réseau que Mirepoix sur Tarn.

Pouvons-nous la boire ? D’après ces résultats oui, et personnellement j’en bois en alternant avec de l’eau en bouteille.

Mais je vais arrêter très vite: en effet la présence d’aluminium au delà de 100 µg augmente de 50% les facteurs de risques de la maladie d’Alzheimer…

Nous constatons que nous en avons 162 µg sur la première analyse et 141 µg sur la seconde !!!!

Le sel d’aluminium permet de rendre l’eau claire, quand après filtrage il reste des résidus boueux…

Le chlorure ferrique est aussi efficace mais n’est pas utilisé sauf dans certaines villes comme Paris… et pourtant il est moins cher. Le coût de la transformation est lui onéreux.

D’autre part, aucune étude à ce jour ne parle des conséquences de la présence de résidus médicamenteux dans l’eau dite potable, et encore moins des effets cocktails… On parle de 3000 molécules rejetées dans nos réseaux de retraitement (les égouts).

70 à 80% de ces molécules passent au travers des filtres des stations d’épuration.

Donc je me garderai bien de vous dire d’en consommer sans crainte…

Que faire ?

Bon je sais, là c’est un problème que pourraient peut-être aborder nos élus avec le syndicat des eaux non ?

Ils ont, à mon avis, obligation de se pencher sur le sujet, ils seraient en celà tout simplement au coeur de leur « métier ».

Mais combien s’y intéressent ?

Pas le temps, manque d’expertise, de sérieux, de volonté, et ainsi combien de concitoyens sont victimes de ce laxisme inconscient ?

Et pourtant je comprends qu’un élu fasse confiance à priori à ce type d’analyse surtout quand on y trouve ceci:

Tout maire ne peut pas avoir la capacité de comprendre les données issues de cette analyse, normal, mais tout de même les informations sur tous les sujets imaginables sont à la disposition du public aujourd’hui, et donc de nos élus.

Ne peuvent-ils pas interpeler le président du syndicat ?   N’est-ce pas de leur responsabilité ?

 

Résultats analyse de l'eau en février 2012

et celle-ci….

Analyse réalisée à Villemur sur Tarn le 22 février

Personnellement, compte tenu qu’il est évident que la vérité scientifique semble cachée ou tout du moins  échapper à la compréhension du public, le principe de précaution me semble s’imposer de fait.

Les femmes enceintes et les enfants ne devraient pas boire de l’eau du robinet avec de tels niveaux d’aluminium.

Et question peut-être stupide, mais que boivent nos enfants dans la cantine de Bondigoux ou de Mirepoix ? L’eau du robinet ?

Je sais, en disant cela je prends le risque de lire dans l’édito du prochain bulletin municipal que des diffuseurs de rumeurs alarmistes jouent une fois encore avec la crédulité de nos concitoyens. Souvenons-nous que pendant 40 ans tous les élus ont clamé que l’amiante n’était pas nocive, et plus récemment que le Médiator était inoffensif…

Le fait de payer des organes de contrôles et autres organismes afin de vérifier que si on met la main dans le feu ça brûle ne nous enlève pas le pouvoir de réfléchir afin d’éviter l’incident avant !!! et si nous devons faire confiance à nos élus pour protéger la population contre des accidents sanitaires, cela n’exclut pas le contrôle par les citoyens et le rapple à certains fondamentaux.

 

Une émission sur FR3, lundi 5 mars à 2h20, parle de ce sujet; je vous invite à l’enregistrer. Elle est édifiante…

 

3 réflexions au sujet de « Qualité de l’eau de notre village »

  1. L’eau, l’air et l’alimentation sont des sujets très importants pour notre société.
    Concernant l’eau vous abordez un aspect de la qualité au travers de l’aluminium; mais il y en a bien d’autres; comme l’usage du chlore etc ….
    Aux Etats Unis il y a eu des études sur des liens possibles entre des cancers de l’intestin etc … et le chlore utilisé pour l’eau potable; portant d’autres techniques existent.

    J’aimerai bien connaître les résultats des analyses de l’air (si cela existe) dans un rayon de 10 km autour de la centrale d’incinération de Bessières, ainsi que les analyses des terres dans ce même rayon ?

    Avec certains dispositifs particuliers moyennement coûteux que l’on peut adapter juste après le compteur, l’eau peut être particulièrement « purifiée ».
    Par contre, je m’imagine mal voir mes concitoyens devoir se déplacer avec « des masques » pour des raisons de santé lié à l’air.
    Je ne parle même pas de la qualité des quelques fruits ou légumes que tout un chacun peut avoir dans son potager.

    En plus il y a pas mal d’écoles dans ce rayon …..

    Si vous avez des analyses etc …. cela serait sympa de nous en faire profiter.

    Bonne soirée.

    1. Bonjour

      je vais chercher des infos sur les analyses de l’air autour de l’incinérateur…
      Si j’en trouve, je les diffuse…
      Oui, l’air est encore plus important que l’eau…
      En fait plus on réfléchit plus on se sent vulnérable de toutes parts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + = 7