Une nouvelle année est arrivée…

Bonjour à toutes et à tous.

L’année 2013 est arrivée et l’on nous annonce de toutes parts que cela sera une année difficile et, je crains que cela ne soit exact.

Notre gouvernement est bien impuissant et peu riche pour aider les plus vulnérables. Et de plus l’individu est devenu encore plus centré sur lui et ses « achats » au point qu’il ne voit plus la misère des autres.

La société est vraiment devenue double:

– une catégorie est aisée, sans soucis majeurs si ce n’est la destination de leurs prochaines vacances ou la marque de leur prochaine grosse cylindrée.

– une catégorie se demande comment elle va finir le mois, comment elle va payer les soins de ses enfants, comment elle va régler son loyer, si elle ne va pas perdre son emploi dans les mois à venir…

La situation décrite ci-dessus a toujours existé en fait. Ce qui est nouveau, c’est les proportions. Aujourd’hui, 10% de la population fait partie de la première catégorie et le reste est encore divisé en deux parties car 45% de la population est vraiment paupérisée alors que les 45% autres est composée de fonctionnaires, employés, techniciens, ouvriers, agriculteurs, cadres moyens qui, (sauf pour les fonctionnaires), sont en capacité de glisser dans les 45% évoqués plus haut.

Ceci est intolérable, et pourtant nous le tolérons… Alors…

Alors oui, la coutume voudrait que l’on souhaite une bonne année à l’aube d’une nouvelle, mais le faire donnerait en même temps l’impression de méconnaître la situation réelle du monde ou de se ficher de la tête à qui on le souhaiterait.

Alors je ne vous souhaite pas une bonne année, mais de passer une année nouvelle où chacun relèvera la tête pour regarder le monde tel qu’il est, tendra la main aux plus démunis et donnera, autant que possible, un sourire à l’autre pour se rappeler que nous sommes au-dessus des fauves, avec notre intelligence et un peu d’altruisme…  Et qu’il pourra passer le cap difficile qui s’annonce en cette année, sans trop de bobos.

Seuls l’amour, l’amitié, l’honnêteté, la santé, l’espérance, l’indifférence aux biens matériels, l’écoute sincère des autres peuvent vous être proposés pour passer le fameux cap 2013…

 

 

3 réflexions au sujet de « Une nouvelle année est arrivée… »

  1. LE MARIAGE HOMOSEXUEL.

    300 000, 500 000 voir 800 000 ou voir 1 million de personnes (suivant les sources retenues) sont descendues dans la rue le week end dernier, et en dépit de cela, les dirigeants de ce pays persistent à s’obstiner à vouloir faire passer cette réforme sans consulter le peuple!

    Quand j’entends les futiles prétextes exposés par les ministres et divers politiciens je m’interroge très sérieusement sur les facultés de ces individus.

    A titre d’exemple, quand j’entends que certains ministres disent qu’en raison de l’article 11 de la constitution, un référendum sur ce sujet serait « inconstitutionel »; je pense que certains ont réellement besoin de reprendre des « cours » sur LA DEMOCRATIE!

    LA DEMOCRATIE c’est LE PEUPLE et si LE PEUPLE quelque soit SA SAISINE, est amené à voter, sa DECISION est SUPERIEURE à la constitution.

    La saisine du PEUPLE ne peut avoir aucune valeur inconstitutionnelle, de surcroit si elle est faite par le Président de la République, sinon la FRANCE n’est plus une République DEMOCRATIQUE!

    C’est peut être le cas ???? On a eu Maastricht!

    Les Ministres et les politiciens élus ne sont pas des dirigeants mais des SERVITEURS du peuple.

    Il va falloir que ces individus finissent par comprendre cela!

    Certains diront : « Mais s’il suffit que quelques individus descendent dans la rue pour que l’on fasse un référendum, cela va devenir intenable ».

    Je répondrai que le rapport Jospin de 2012 sur le parrainage des candidats aux élections présidentielles préconise 150 000 signatures d’électeurs pour qu’un candidat puisse être soumis au vote du peuple.
    Inversement, ce chiffre de 150 000 me semble pouvoir être transposable au déclenchement d’un référendum.
    Une sécurité par l’apposition de la signature des 150 000 manifestants requis pourrait officialiser le déclenchement d’un référendum.

    Principalement motivé par la sagesse, je pense sincèrement que si ce texte passe sans que le peuple soit appelé à voter; les députés qui auront voté pour ce texte ainsi que les membres du gouvernement porteront une très lourde responsabilité anti-démocratique.

    La manifestation était trop importante pour que l’on puisse l’ignorer.

    Sur le fond du sujet du « Mariage homosexuel » :

    Notre peuple possède une histoire, des symboles etc …. Le Mariage dans sa forme actuelle, est un symbole de notre peuple.

    Je comprends parfaitement que des personnes de même sexe puissent décider de s’unir parce qu’elles s’aiment etc ….
    Je comprends également que ces personnes veuillent avoir les mêmes protections (héritage, droit parental, droits sociaux etc ….).

    Mais là où je ne suis plus du tout d’accord, c’est qu’un homme et une femme cela s’appelle UN COUPLE alors que deux personnes de même sexe c’est « UNE PAIRE ».

    Cette loi est une porte ouverte aux autres dérives; car puisque les couples homosexuels réclament plus de liberté en terme de droits, qu’est ce qui empêche demain que des personnes qui s’aiment ne puissent pas vivre en polygamie?

    Cela devient absurde.

    1. Réponse au commentaire « mariage homosexuel »

      Le fait que 1 000 000 de personnes descendent dans la rue n’est plus un moyen de pression depuis que Sarkozy à ignoré les millions de personnes qui contestaient la réforme des retraites. La rue a perdu de sa représentativité, il faut l’admettre.

      Je ne suis pas pour qu’un débat descende dans la rue au travers d’un référendum car la proposition qui va être voté par le parlement était dans le programme du candidat et n’est pas apparu après coup par hasard. L’élection du président englobait cette réforme comme celle de la fin de vie qui va elle aussi faire lever de leur chaise d’église tous les culs serrés qui s’y blottissent.
      Si Mitterrand avait fait un référendum sur l’abolition de la peine de mort, la guillotine fonctionnerait encore, et là aussi, c’était dans le programme du candidat. Un référendum n’a pas de raison d’être ici, l’assemblée nationale est là pour nous représenter puisque eux aussi ont été élus sur le programme de F Hollande.

      Le bruit qui est fait autour du mariage pour tous est risible car en fait il semblerait que quelques milliers de personnes soient réellement concernées. Beaucoup d’homosexuels n’ont pas l’intention de se marier, tout comme les couples hétéros d’ailleurs.

      Enfin, enfin! le mariage est une institution qui existe depuis le 11ième siècle seulement, durée de vie donc de 1000 ans au regard des 8 millions de vie de l’homme!! c’est rien, c’est un épiphénomène ridicule qui ne mérite pas une ligne dans un blog!! Et ce n’est pas le symbole d’une société mais celui d’une religion ! Des sociétés évoluées de par le monde n’ont pas eu cette institution pour avancer dans les siècles, et pourtant, extraordinaire chose ! elles existent encore…

      Je suis absolument contre les contraintes réductrices de liberté au nom d’un Dieu qui n’existe que dans la tête de personnes souvent incapables d’argumenter sur la réelle existance de ce Dieu! et à se conformer quotidiennement à ses préceptes.
      Derrière tout ça je retrouve les intolérants qui ont condamné pour hérésie des milliers de cathares, des soi-disant sorcières, des milliers d’homosexuels, des millions de juifs, des milliers de Palestiniens. La religion, encore la religion, toujours la religion !

      Quels tristes slogans que ceux qui ont « égayés » les manifs des opposants au mariage pour tous.
      Un ramassis de dogmes qui ont fait que Pétain a pu s’installer au pouvoir quand la France avait peur, qui fait que des êtres faibles se laissent entrainer dans un racisme, un sectarisme qui écœure tout être doué d’un peu d’intelligence.

      Je ne suis pas pour ou contre le mariage pour tous, et la PMA, je suis indifférent car pas concerné par ce détail qui n’aura absolument aucun impact sur notre société.
      Il y a des problèmes plus importants comme la misère qui gagne du terrain et la bêtise qui suit juste derrière…

      Désolé pour le ton, mais trop d’idées reçues balancées en pature quotidiennement m’épuisent.

  2. Merci pour cette réponse très rapide.
    Merci également de ne pas publier l’observation ci-dessous car j’aimerai pouvoir lire des réponses d’autres lecteurs que je ne voudrai pas influencer etc …

    Concernant le mariage et la religion je vous cite : « Et ce n’est pas le symbole d’une société mais celui d’une religion! »

    Le mariage est avant tout un acte civil et non religieux. D’ailleurs on ne peut pas passer devant le curé avant de passer devant le maire!

    Le cadre légal du mariage ce n’est pas la bible mais notre bon vieux code civil!

    Même si certaines racines peuvent laisser entendre que le mariage est fondé sur la religion; il y a eu certaines réforme depuis 1789 …. et surtout la LAÎCITE ….. mais bon il y a un sacré amalgame!

    Concernant la conduite de SARKOZY, au sujet des retraites et du nombre de manifestants, même si je réprouve cette manière d’agir; il y a une petite différence sur le fond.
    Comme vous avez su le dire pour le mariage homosexuel, vous, moi et beaucoup d’autres personnes ne seront pas concernées OBLIGATOIREMENT.
    Pour les retraites c’est différent, car là tout le monde était ou pouvait être concerné à court, moyen ou long terme dans le cadre de la survie du système de repartition.

    Concernant la guillotine je pense sincèrement que l’abolition de la peine de mort est une SECURITE pour notre système juridique etc …

    Concernant l’importance du probleme du mariage homosexuel ^par rapport aux autres problèmes liés à la crise actuelle (chômage, misère etc …) je vous rejoins complètement.

    Concernant Pétain, le racisme etc …. je suis beaucoup beaucoup plus moédéré car je pense que l’importance du nombre de manifestants peut cacher un fort désavoeu du projet.
    M. HOLLANDE a été élu pour un projet; mais nous savons très bien que les électeurs ne sont jamais intégralement d’accord sur toutes les promesses.

    La voie du référendum est la voie de la sagesse dans un tel cas, surtout qu’il n’y a pas urgence et comme vous l’avez indiqué; que les cas concernés sont ultra-minoritaires.

    Mais bon, est ce que cela n’est pas fait express ??? (objectivement parlant).

    Je pense simplement que le pouvoir au sens large rend idiot!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + 7 =