Les élections sont vôtres

 

 

Trois listes pour 300 électeurs environ, c’est beaucoup ! Mais c’est surtout révélateur d’une forte demande de changement par une partie importante de la population.

A Layrac ou Mirepoix, une seule liste semble être en lice. Et encore dans le premier village, aucune ne s’est déclarée, la maire sortante ne désirant pas à ce jour se représenter.  Jacqueline Bonnet et Eric Oget semblent avoir rassemblé autour d’eux une majorité de citoyens aujourd’hui  peu enclins à souhaiter un changement.

 

Bondigoux est dans une autre démarche. Notre village est en recherche d’une nouvelle gestion, ou nouvelle gouvernance pour parler clairement, plus ouverte et plus transparente, où le maire serait un porteur de projet,  un animateur en synergie avec la population et un gestionnaire beaucoup plus tourné vers le territoire communautaire. 

Il est vrai que la multiplicité de listes peut s’expliquer par la difficulté, pour beaucoup d’entre-nous de soutenir un maire, empreint d’un paternalisme quelque peu condescendant. Un maire qui supporte difficilement la contradiction, et se défausse parfois par une ironie blessante. Certes depuis quelques mois, il s’humanise, il vous tape sur l’épaule et semble être votre plus vieil ami, alors qu’il y a peu, il ne vous voyait pas quand vous lui adressiez un bonjour discret. On se demande bien à quoi tient ce changement…  sera-t-il durable ?

 

Bondigoux doit retrouver une identité propre à ses habitants, une vie sociale apaisée, une convivialité sincère.

 

Didier ROUX

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 5 = quatorze