Projet de village

Je reviens sur la notion de projet de village.

Comme il me semble impossible d’avancer sans but, il me semble encore plus  impossible de peser sur le futur si on ne l’a pas un peu imaginé.

Les dotations de l’état vont en diminuant, le pouvoir de nos élus locaux est transféré au niveau de la communauté des communes, comment une municipalité peut-elle encore peser sur la vie des concitoyens si elle est positionnée en gestionnaire à la petite semaine ? Si une municipalité n’a pas de vision au-delà de l’exercice en cours à quoi sert-elle ? Des agents administratifs suffisent pour gérer.

Un maire est avant tout un porteur de projets, il n’est ni un chef de clan ni un suiveur qui valide l’évidence.

L’équipe municipale qui a été portée aux responsabilités lors des dernières élections l’a été sur un projet extrêmement succin. Il semble que celui-ci ai convenu à au moins la moitié de la population. Mais pouvons-nous vivre dans un village qui n’a pas de perspective ?

Un projet de village s’inscrit donc dans une réflexion long terme menée avec la population. La municipalité n’est pas obligatoirement leader en la matière mais cela est mieux si elle l’est. Pour cela il faut que l’équipe municipale ait une vision…

Un projet de village est construit avec ses habitants, et pensé en s’appuyant sur les quatre piliers qui sont :

  • quelle politique d’urbanisme souhaitons-nous avoir ?
  • quelle est la solidarité communautaire minimale à concevoir ?
  • quels sont les vrais atouts de notre village dans le territoire communautaire ?
  • dans quel environnement souhaitons-nous vivre ?

Sans projet de village, nous restons à la remorque d’une communauté des communes, qui en plus depuis sa création est pour la première fois gérée par un maire d’une ville dominante, quelle place reste-t-il à un village comme le nôtre ?

Si l’équipe municipale n’a pas clairement défini ce que Bondigoux devrait être dans 10 ou 20 ans, avec des spécificités qui différencieront notre village des autres, soyez sans crainte, le maire de Villemur s’en chargera pour nous. Est-ce cela que veulent les Bondigounais ?

Je n’en suis pas si certain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + 3 =