Archives de catégorie : Bondigoux: quel projet de village ?

Où allons nous ? comment ? pourquoi ?

Projet de village

Je reviens sur la notion de projet de village.

Comme il me semble impossible d’avancer sans but, il me semble encore plus  impossible de peser sur le futur si on ne l’a pas un peu imaginé.

Les dotations de l’état vont en diminuant, le pouvoir de nos élus locaux est transféré au niveau de la communauté des communes, comment une municipalité peut-elle encore peser sur la vie des concitoyens si elle est positionnée en gestionnaire à la petite semaine ? Si une municipalité n’a pas de vision au-delà de l’exercice en cours à quoi sert-elle ? Des agents administratifs suffisent pour gérer.

Un maire est avant tout un porteur de projets, il n’est ni un chef de clan ni un suiveur qui valide l’évidence.

L’équipe municipale qui a été portée aux responsabilités lors des dernières élections l’a été sur un projet extrêmement succin. Il semble que celui-ci ai convenu à au moins la moitié de la population. Mais pouvons-nous vivre dans un village qui n’a pas de perspective ?

Un projet de village s’inscrit donc dans une réflexion long terme menée avec la population. La municipalité n’est pas obligatoirement leader en la matière mais cela est mieux si elle l’est. Pour cela il faut que l’équipe municipale ait une vision…

Un projet de village est construit avec ses habitants, et pensé en s’appuyant sur les quatre piliers qui sont :

  • quelle politique d’urbanisme souhaitons-nous avoir ?
  • quelle est la solidarité communautaire minimale à concevoir ?
  • quels sont les vrais atouts de notre village dans le territoire communautaire ?
  • dans quel environnement souhaitons-nous vivre ?

Sans projet de village, nous restons à la remorque d’une communauté des communes, qui en plus depuis sa création est pour la première fois gérée par un maire d’une ville dominante, quelle place reste-t-il à un village comme le nôtre ?

Si l’équipe municipale n’a pas clairement défini ce que Bondigoux devrait être dans 10 ou 20 ans, avec des spécificités qui différencieront notre village des autres, soyez sans crainte, le maire de Villemur s’en chargera pour nous. Est-ce cela que veulent les Bondigounais ?

Je n’en suis pas si certain…

résultats du second tour des municipales

Capture

Ce résultat installe l’équipe du maire sortant à la mairie.

Malgré une absence totale de projet, cette équipe a obtenu l’adhésion de plus de 50% des habitants.

Nous prenons acte et souhaitons que notre maire accompagne les évolutions rapides et changeantes de notre société afin que notre intégration dans une communauté des communes élargie ne soit pas subie mais porteuse de bien-être.

Nous remercions les électrices et électeurs qui nous ont fait confiance.

Didier Roux,

Le second tour des élections municipales

TOUS ENSEMBLE POUR BONDIGOUX

S’ENGAGE DANS LE SECOND TOUR

 

Notre équipe « Tous ensemble pour Bondigoux » prend acte des résultats du I° tour. La liste « Génération Bondigoux » obtient 7 élus sur les 11 à élire.

Nous tenions à remercier vivement près de 40% de Bondigounais qui nous ont accordé leur suffrage. Toutefois, ces suffrages n’ont pas suffi à assurer le succès de notre programme. Il reste donc, à présent,  4 sièges à pourvoir.

Dans tous les cas de figure, le maire sortant est assuré d’être reconduit dans ses fonctions.

Mais nous aurions le sentiment de trahir nos électeurs si nous renoncions à nous présenter au 2° tour.

Nous aurions même le sentiment de trahir notre village si nous ne faisions pas tout pour que ces 40% soient représentés.

Et cette minorité serait, au conseil municipal,  à la fois une force de proposition, une vigilance lucide sur les choix futurs, un témoignage nécessaire sur les éventuelles erreurs  de la gestion communale.

C’est au nom d’une saine démocratie que nous appelons tous les Bondigounais à voter pour les 4 candidats de notre liste « Tous ensemble pour Bondigoux ».

   Ces candidats sont :

        • Jean-Luc Cazes 
        • Stéphane Didier
        • Emmanuelle Glorieux
        • Bernard Peyre

 

 

  L’équipe  Tous ensemble pour Bondigoux

Les résultats des élections municipales du 23 mars à Bondigoux

Les urnes en ont décidé ainsi,

Toute l’équipe « Tous ensemble pour Bondigoux » remercie les électeurs qui nous ont fait confiance.

Notre projet était solide, notre volonté réelle, notre ambition mesurée.

Nous vous ferons part dés demain, sur ce média, de notre décision quant au second tour, au regard des résultats de ce premier tour.

Didier Roux

 

 

Les élections sont vôtres

 

 

Trois listes pour 300 électeurs environ, c’est beaucoup ! Mais c’est surtout révélateur d’une forte demande de changement par une partie importante de la population.

A Layrac ou Mirepoix, une seule liste semble être en lice. Et encore dans le premier village, aucune ne s’est déclarée, la maire sortante ne désirant pas à ce jour se représenter.  Jacqueline Bonnet et Eric Oget semblent avoir rassemblé autour d’eux une majorité de citoyens aujourd’hui  peu enclins à souhaiter un changement.

 

Bondigoux est dans une autre démarche. Notre village est en recherche d’une nouvelle gestion, ou nouvelle gouvernance pour parler clairement, plus ouverte et plus transparente, où le maire serait un porteur de projet,  un animateur en synergie avec la population et un gestionnaire beaucoup plus tourné vers le territoire communautaire. 

Il est vrai que la multiplicité de listes peut s’expliquer par la difficulté, pour beaucoup d’entre-nous de soutenir un maire, empreint d’un paternalisme quelque peu condescendant. Un maire qui supporte difficilement la contradiction, et se défausse parfois par une ironie blessante. Certes depuis quelques mois, il s’humanise, il vous tape sur l’épaule et semble être votre plus vieil ami, alors qu’il y a peu, il ne vous voyait pas quand vous lui adressiez un bonjour discret. On se demande bien à quoi tient ce changement…  sera-t-il durable ?

 

Bondigoux doit retrouver une identité propre à ses habitants, une vie sociale apaisée, une convivialité sincère.

 

Didier ROUX

 

TOUS ENSEMBLE POUR BONDIGOUX

Conscients qu’une demande d’alternative s’exprime dans notre village quant à la conduite des affaires municipales, une équipe s’est constituée.

Equipe nouvelle, donc motivée et aux idées multiples, nouvelles et variées

Equipe nouvelle, donc comprenant mieux les aspirations des citoyennes et des citoyens pour les partager au quotidien,

Equipe nouvelle, donc avec une vision certainement plus actuelle de ce que doit être une conduite des affaires municipales.

Nous voulons une gestion de notre commune plus partagée, plus transparente, où le maire et l’équipe que vous aurez portés à la mairie seront avant tout les porteurs de vos projets où tout un chacun, vous au même niveau que nous, aura son mot à dire, avant et pendant la réalisation de tout projet ayant un impact sur votre vie. (Assainissement, amélioration du cadre de vie, modification de règles fiscales ou d’urbanismes, etc.)

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions qui seront détaillées dans notre projet final et que nous ne manquerons pas de vous communiquer de multiples façons.

D’ores et déjà, réagissez sur ce blog ou retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/bondigoux2014  sinon envoyez-nous un email si vous souhaitez échanger en toute discrétion : tousensemble2014@hotmail.fr

 

Qui sommes-nous ?

D’anciens habitants de la commune qui sont allés à la rencontre de nouvelles et nouveaux-venus afin de retrouver dans l’équipe une représentation conforme à la réalité.

Nous ne sommes pas habités par des idées révolutionnaires ou utopistes mais par l’envie de retrouver une solidarité partagée dans un village qui a tous les atouts pour le bien-vivre ensemble tout en assurant une gestion sérieuse et tournée vers l’avenir des affaires de la commune.

 

 

 

Bondigoux et les élections municipales

Les mois passent, l’été s’achève, et la Mairie également.

Quelques mots sur notre village. Tout d’abord, je trouve que le résultat architectural des travaux de transformation de la Mairie est heureux, même si certains la comparent à une gare…

Je crois que beaucoup partageront ce sentiment avec moi, elle est réussie, et même étonnante, quand on sait d’où on part.

Les élections municipales approchent. L’équipe municipale actuelle, avec quelques aménagements minimes, devrait rester à peu près identique et briguer un nouveau mandat.

Une autre liste pourrait voir le jour si elle trouve des personnes voulant s’impliquer…

La sensibilité de gauche qui est forte, et même majoritaire sur Bondigoux, ne sera pas représentée cette fois-ci. Je crois que cela fera un siècle que cela n’était pas arrivé. Certes, l’équipe actuelle a quelques personnes de sensibilité à gauche, mais…. Mais… Mais nous savons tous que ces personnes n’ont jamais le dernier mot face au Maire actuel sur les sujets importants.

Alors à quoi servent-ils ? Je ne me permettrais pas de les juger, car si peu de citoyens veulent s’impliquer dans la gestion des affaires municipales, que chaque bonne volonté ne peut être que louée. Je sais que deux ou trois personnes tentent de convaincre parfois le Maire sur des sujets importants, et qu’invariablement, les six autres suivent comme une seule femme ou un seul homme les souhaits du premier magistrat. Qu’y faire ?

Les prochaines élections devraient donc nous obliger, tout du moins aux citoyens de sensibilité de gauche,  à prendre une drôle de décision.

Dès à présent j’affiche une forte opposition à l’abstention. Et j’espère que la majorité des électeurs ira aux urnes. Mais que faire, si nous avons le choix entre un candidat UMP et un candidat RBM (Rassemblement Bleu Marine) ?

Posez-vous la question… nous tenterons d’y répondre plus tard… car après tout, rêvons, et si une personne sensée et courageuse, de gauche, décidait de monter une liste citoyenne ? D’ores et déjà sachez que je mettrai mon énergie et mes connaissances à son service…

Alors que diable ! Un volontaire pour défendre les valeurs républicaines et sociales « Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité » !!! et pour gérer la Mairie dans une intelligence sociale, moderne et décapante…

A quand une alternative à l’équipe municipale actuelle ?

Je souhaite de tout cœur qu’aux prochaines élections municipales de Bondigoux, une équipe d’opposition apparaisse, structurée, et qu’elle puisse présenter une alternative à l’équipe actuelle. Qu’elle soit apolitique ou autre.

A quoi cela servirait-il ? A, tout d’abord, obliger le maire actuel à avoir enfin une relation plus fraternelle avec ses électeurs.

Relation fraternelle veut dire, écoute, et surtout, communication plus structurée, intelligente, responsable qui ne prenne pas les électeurs pour des bof de base.  La culture du secret semble être le mode de fonctionnement de la mairie actuelle. La déresponsabilisation des électeurs le mode de management.

On est pourtant bien loin aujourd’hui de la gestion paternaliste qui existait au 18ième siècle. Chacun est habitué à recevoir des informations et à se faire sa propre opinion. A Bondigoux, rien de cela ! Le Souet n’est en fait que la tribune du maire qui annonce ce qu’il a décidé et le support d’informations affichées déjà à la mairie.

Au 21ième siècle la com, c’est autre chose ! Elle doit être le support de la réflexion, et la colonne vertébrale de la responsabilisation collective et individuelle, de la mobilisation aussi. Et elle ne doit pas être un exercice de style pour endormir les méfiances.

Nous savons tous, pour avoir côtoyé des conseillers de notre village, que ses derniers ne sont là que pour dire oui aux décisions du maire. Où est la démocratie ? Bien sûr, notre maire est capable de laisser parler les conseillers surpris ou pas d’accord avec ce qui est proposé, mais combien de fois le maire a revu ou retiré son projet ? Jamais à ma connaissance…  Il est clair que notre maire s’est entouré de personnes qui lui sont suffisamment redevables ou soumis à son mode de fonctionnement pour obtenir le blanc-seing nécessaire.

Pour moi la direction d’une mairie est avant tout collective. La somme des intelligences donne une force démultipliée alors qu’une seule intelligence aussi élevée soit-elle ne peut jamais concurrencer un collectif.

Mais pour ça, il faut faire preuve d’humilité, accepter d’avoir tort parfois, accepter également les négociations consensuelles longues et fatigantes…  Un maire est un meneur d’homme et surtout pas un dieu/père qui sait tout, qui ne dit que le minimum à ses conseillers ou adjoints, qui décide seul, qui ne fait pas participer son équipe à une réflexion collective.  Il n’est pas celui qui manipule, il n’est pas celui qui cache des informations pour régner seul…

Il est le catalyseur qui permet de faire progresser le groupe, il est un vrai manager comme on l’entend à notre époque où tout va très vite, où la délégation est le maître mot, où la rationalisation des processus de décision ne veut pas dire omnipotence..

Un maire enfin, se doit d’être tourné vers ses électeurs, mais pas seulement six mois avant une échéance électorale. Je ne listerai pas ici tout ce qui remonte à mes oreilles en termes de comportement de notre 1er magistrat, n’ayant pas été témoin de certaines des énormités remontées.

Je peux vous parler d’une mairie de cinq cents habitants, identique à Bondigoux, qui fonctionne bien et qui se trouve dans le Gers ; Mouchan. Le maire Christian Touhé Rumeau sillonne son village en permanence. Il va rencontrer régulièrement les habitants chez eux et il leur pose les vraies questions : « qu’est-ce qui ne va pas dans notre commune ? nous pensons faire telle ou telle chose, qu’en pensez-vous… etc. »
Lors de la dernière tempête qui a mis par terre les réseaux électrique, téléphonique et stoppé la distribution de l’eau, il a convoqué les conseillers sans attendre que les autres (préfecture, pompiers) réagissent pour lui, et chaque conseiller a eu un secteur affecté. Chaque élu est passé deux fois par jour chez chaque habitant pour trouver des solutions (livraison de bois à un résident qui n’avait plus rien, distribution d’eau à tous, chercher des médicaments pour d’autres, etc.) voilà ce que l’on attend d’un « chef ». Ce maire rencontrait ses conseillers tous les soirs à la mairie pour faire le point et décider des priorités du lendemain. Ce maire, si impliqué réussit à mobiliser des bonnes volontés pour débloquer les routes fermées par les arbres et ainsi ne pas attendre des services départementaux une aide qui serait venue, certes, mais au bout de huit ou dix jours. Sachez que cette commune a été sans eau et électricité huit jours et que tout le monde réussit à « survivre » en ayant surtout l’impression d’appartenir à une communauté aidante. Aide-toi et le ciel t’aidera.

Vous comprenez l’écart culturel entre ce village et le nôtre.  Un exemple ? Il a deux ou trois ans, la route a été bloquée entre Villemur et Bondigoux suite à un coup de vent qui avait mis arbres et lignes électriques par terre et, le matin, la mairie de Villemur a été incapable de joindre notre maire pour savoir comment faire livrer les repas aux personnes âgées et ils ont pris sur eux de contourner le village pour assurer les livraisons et quand ils ont rencontré les personnes âgées, aucune n’avait reçu la visite de notre maire et également pour voir si tout allait bien ou s’ils avaient besoin de quelque chose… Terrible constat.  Nous avons été sans électricité pendant trois jours dans la moitié de notre village, qui a reçu la visite d’un conseiller ou du maire pour savoir si tout allait bien ?  Bonjour la solidarité.  Rencontrer les citoyens ? Surtout pas ! Et pourtant sommes nous des extraterrestres?
Si j’osais un trait d’humour ; on retrouve bien là les valeurs égoïstes et libérales de la droite ! Mais nous savons vous et moi que la gauche n’a pas la propriété du cœur et de la solidarité et que c’est plus un problème d’individu…

Alors oui, à quand un changement d’équipe municipale, ou à quand une évolution de comportement de notre maire pour qu’il soit un chef, rassembleur et mobilisateur ?

Une inquiétude de ma part, nous avons une forte présence d’électeurs MBM (ou FN); serons-nous confronté lors des prochaines élections à un choix entre l’équipe actuelle et l’extrême droite ? à moins que des citoyens ne décident de monter une équipe apolitique ou proche des idées de notre ancien maire, qui était, je le rappelle, de gauche…